bûches de bois compressé

Bûche de jour et de nuit compressé Simplyfeu : fabrication, astuces et infos pratiques

Vous l’avez sans doute remarqué, il existe deux types de buches compressées : la buche de jour et la buche de nuit. Pour rappel, la buche compressée est issue de résidus de bois 100 % naturel ayant été compressés à plus de 300 bars. L’on obtient après compression une buche solide, propre et compacte (sans colle, ni autres additif).  Les bûches de jour et de nuit sont toutes deux écologiques et économiques. Utilisées à bon escient, les buches de bois compressé vous faciliteront la vie, particulier ou professionnel, celle-ci est adapté pour tous.

 

Bûche compressé ou densifié : fabrication et composants

 

La buche de bois compressé de nuit est composée d’écorce d’arbre déchiquetée et de sciures de bois. L’essence des écorces non traitées a un véritable impact sur le pouvoir calorifique et la durée de flambée du bois. 

bois compressé

Info pratique : les composants (écorces) provenant d’arbres feuillus, du chêne ou du hêtre, offrent une plus longue durée de chauffe que les écorces d’arbres résineux. 

 

La fabrication des buches de nuit se fait comme suit : 

— Collecte des sciures et écorces non traitées par les industriels

— Nettoyage des écorces de bois (dépoussiérage, etc.)

— Broyage et séchage des composants

— Ensuite, l’on mélange les sciures aux écorces sèches et déchiquetées

— L’on procède finalement au compactage à chaud à forte pression.

 

Notez bien qu’il n’y a ni ajout de colle ni ajout de substances chimiques. La composition est entièrement naturelle donc 100% écologique. 

 

Bûche de compressé : astuces d’utilisation.

 

Pour bien utiliser vos bûches compressées, voici quelques conseils d’utilisation : 

 

— Il est préférable de laisser quelques restes de flambées de vos bûches de jour dans votre appareil. Cela permettra ainsi à votre bûche de nuit de s’allumer plus rapidement.

 

— Prenez compte de l’espace à chauffer. Il est nécessaire de mettre le nombre de bûches adapté à l’espace à chauffer dès le début. Un espace moyen se contentera de 2 à 3 buches de nuit pour toute la nuit. 

 

— Avant d’aller vous coucher, mettez le tirage de votre poêle au plus bas. Vous aurez ainsi un chauffage plus durable, soit 8 à 10 h. En revanche, pour faciliter l’embrasement de nouvelles buches, ouvrez le tirage au maximum. 

 

— Pour bloquer l’arrivée d’air par le bas de votre appareil, veillez à entreposer vos buches l’une contre l’autre, et veillez à toujours avoir un lit de cendres. 

 

Bûche de nuit, 5 fois plus durable que la bûche de jour.

 

La différence entre la buche de jour et la buche de nuit est sans aucun doute la durée de flambée. En effet, les bûches de nuit durent plus longtemps que celles de jour. Vous aurez ainsi un meilleur confort thermique durant toute la nuit sans vous lever à chaque fois pour rajouter une buche. Si l’on compare, une buche de jour vous offre des flambées de 1 h 30 à 2 h, et les buches de nuit entre 6 h à 10 h. Une nette différence ! 

 

Néanmoins, le pouvoir calorifique des buches de nuit est inférieur à celui des buches de jour. Ce fait n’est pas du tout un inconvénient, car sachez que vous n’avez pas nécessairement besoin de haute température la nuit. Les bûches de nuits vous offrent un confort thermique appréciable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *